logo

Articles

logo
Photo

Le coup de coeur de la Librairie Torcatis, Guili et la drôle de question

Trois livres pleins de charme et joliment illustrés. Evina Müller a une passion pour la nature. Avec ces trois contes elle éveille et sensibilise l'enfant à la beauté et à la découverte de notre planète ; elle répond aux questions simples qui les préoccupent : D'où viennent les nuages ? Où se cachent les arcs-en –ciel ? Est-ce que je suis grande ou petite ? Pourquoi le soleil doit-il toujours partir ?... Enfin, quel enfant n'a pas rêvé d'une maison où tout serait possible ? Guili est une adorable petite fille qui nous livre son jardin secret, ses rêves d'une maison pour elle seule où le monde entier pourrait s'installer et même papa et maman. Elle appendra que le soleil brille pour tous quand il disparaît, il va réchauffer l'autre côté du monde, tant pis si c'est le moment d'aller se coucher, fort heureusement apparaît la lune qui est une merveilleuse conteuse. Elle apprendra aussi que "tot es gran, i petit al mateix temps, depèn de qui s'ho mira, i també de com s'ho mira". (Tout est grand et petit en même temps, cela dépend de qui regarde et comment on regarde).

Ainsi, ces trois livres, font le point sur la relation entre les humains et leur environnement naturel. Les textes français et catalans, courts et poétiques, allient réflexion et bonheur de vivre d'une enfant qui apprend le monde où nature et vie quotidienne sont en parfaite symbiose. Un grand merci à Pere Verdaguer pour sa traduction si subtile dans notre langue native que nous aimerions tant voir reconnue et parlée, car, comme le dit Hagège : "Les langues sont pourvoyeuses de vie et en même temps conservatoire de la vie passée".

Photo

Confidences d'un écrivain à la maternelle

Dans le cadre de son projet annuel sur la culture littéraire, l'école maternelle de Maureillas-Las-Illas, a marqué la fête du livre, traditionnelle San Jordi, en accueillant Evina Müller, auteur et illustratrice d'albums pour la jeunesse.

Une belle occasion pour les élèves de découvrir son dernier ouvrage « Guili et la drôle de question » et d'observer les différentes étapes de la réalisation d'une illustration en s'essayant aux techniques de crayonnage.

Merci à madame Müller pour ses précieux conseils partagés avec ces petits apprentis dessinateurs.

Photo

Musée du Liège - Une réussite pour Evina Müller

Le 2 mars, le Conseil Régional, le Conseil Général, le Maire, et le Conseil Municipal avaient lancé des invitations à une partie de la population du Vallespir ainsi qu'aux responsables locaux de divers villages pour assister à la signature officielle du livre " Guili et la drôle de question – La Guili i la curiosa pregunta " de Evina Müller. Un livre pour enfants écrit en deux versions (française et catalane) avec de superbes images, une initiation à la langue catalane pour les enfants. Une assistance nombreuse est venue encourager Evina, une récompense bien méritée, qui après plusieurs années de travail, est arrivée à son troisième numéro de la série de Guili.

Photo

Guili à de la suite dans les idées

Evina Müller aussi. Les histoires murmurées le soir à son petit Gaëlou ont franchi le seuil de la chambre d'enfant. Direction l'imprimeur avec une pause sur la table à dessin, l'ordinateur et le domicile de Pere Verdaguer. Un étonnant chemin à partir de la première aventure de la petite Guili – sortie en 2003 – dont on découvre aujourd'hui la suite. C'est un bout du jardin secret de cette jeune femme écrivain qui s'adresse aux enfants avec la mise en scène d'une petite fille dans l'univers du conte. "Guili et la plus belle maison de l'Univers" reprend la même idée de proposer un texte français-catalan rehaussé de dessins naïfs comme autant de petits tableaux. Cela se lit, se raconte et permet aux parents d'apprendre ou de réapprendre le catalan tout en offrant à leur enfant un conte non formaté sans vilaines sorcières ou autres méchants dragons. Du bonheur, rien que du bonheur, en contrepoint peut-être du roman d'Evina qui devrait pointer le bout de sa tranche chez les libraires l'an prochain. En attendant, c'est Guili qui attire le regard avec sa couverture multicolore et son surprenant format. Un voyage en trompe-l'œil au pays de l'amour, du soleil et de Guili pour cet artisan, bientôt artiste, du texte qu'est la charmante miss Müller.
Guili et la plus belle maison de l'Univers. Textes et dessins d'Evina Müller, traduction de Pere Verdaguer. En vente chez les libraires.

Photo

Dédicace et vernissage réussis au musée du Liège

Dernièrement, au musée du Liège de Mareillas-Las-Illas, Evina Müller dédicaçait son nouveau livre "Guili et la drôle de question". Pour ce troisième tome, on retrouve l'écriture poétique et les très belles illustrations de l'auteur dans un livre qui touche la sensibilité des petits et des grands.

Comme toujours, la version catalane de Pere Verdaguer, déroulée au fil de l'histoire, accompagne Guili tout au long de ses questions et découvertes. Avec beaucoup de gentillesse, Evina se prêtait à la séance de dédicaces pour les nombreuses personnes présentes. Ce même jour, avait lieu le vernissage de l'exposition du peintre Michel Nourry dans le magnifique cadre de la salle du syndicat d’initiatives. Dans son discours Jean-Daniel Amiot, maire du village, remerciait les deux artistes d'avoir choisi le musée du Liège de Maureillas-Las-Illas pour présenter leurs créations respectives. Il rappelait que l'exposition des œuvres de Michel Nourry, compositions originales et surprenantes se poursuivaient jusqu'à la fin du mois de mars.

A l'issue de son discours, le maire invitait chacun à partager l'apéritif offert pour cette occasion.

Photo

« Les Rendez-vous bleu »

Pas de "lapin" pour ces rendez-vous là ; au Café Bleu à Thuir, les habitués de ces débats littéraires sont venus, sourires aux lèvres accueillir 2 talentueux auteurs : Evina Müller et Pere Figueres. L'affiche de ce vendredi 8 avril était belle. Ceci ajouté à la bonne réputation de ces soirées, ont attiré de nouveaux adeptes. Depuis juin 2007, à l'initiative de Lucien Panevière, la librairie "Presse Papier" et le Café Bleu offrent une riche évasion animée et pimentée par un nom, une voix, un état d'esprit bien connu et identifiable : Norbert Narach (France Bleu). Sur la table centrale, deux livres, un seul thème : l'arbre. Tel est le principe de ces rendez-vous : confronter des visions différentes sur un même sujet. Honneur aux dames ! Passionnée, Evina Müller a livré ses ressentis et convictions. Elle a enchanté le public en lisant une de ses chansons extraite de "Chimère" son premier CD puis un extrait de son livre " Plus loin que la mémoire des hommes" ed. Les Presses Litteraires. Plusieurs fois médaillée pour ses écrits, auteure de pièces de théâtre et de chansons, Evina Müller tisse les mots au fil de soie […] "L'homme avance, l'arbre recule… Nous ne sommes pas les premiers, le plus vieil arbre vit en Suède, il a 9500 ans" explique Evina Müller. Horaire de fin largement dépassé, le public, conquis […]

Photo

Une artiste dans notre village

Née à Barcelone en 1965 d'un père peintre et sculpteur germano catalan et d'une mère française, elle a grandi à Barcelone, puis, Landau (Allemagne) à nouveau l'Espagne et enfin en France à Thuir où ses parents s'installent définitivement. Elle découvre à l'âge de sept ans la beauté des mots en entendant sa sœur ainée réciter des poèmes de Victor Hugo. Elle écrit alors ses premiers poèmes et chansons. Son amour des mots et du beau la pousse à poursuivre des études littéraires et artistiques à l'université des lettres de Montpellier, où elle rencontre celui qui depuis plus de vingt ans partage sa vie et la soutient dans tous ses projets. Poussée par le désir d'avoir l'avis de personnalités littéraires, elle présente ses textes à Pierre Torreille, directeur des librairies Sauramps et membre du jury du prix d'écriture ainsi qu'à André Still écrivain et académicien. Tous l'encouragent à continuer. En 1988 écriture et mise en scène d'une pièce de théâtre pour enfants " A quoi rêvent les enfants ?" puis création d'une troupe de théâtre "Les Baladins du soir" dont l'objectif est de mettre le théâtre à la portée de tous, puis en 1990 un autre spectacle théâtral puis des textes musicaux et en 1999 fin du premier roman "Les bulles floues". En 2001 après une rencontre avec Père Verdaguer elle se lance dans les contes pour enfants en français et simultanément en catalan une originalité exceptionnelle par la qualité des textes et des illustrations. De ces contes il en sortira trois. Le premier en 2001 "Guili court après le soleil" ou "La Guili vol empaitar el sol". Le second en 2003 "Guili et la plus belle maison de l'univers" ou "La Guili i la casa mes bonica de l'univers" le troisième "Guili et la drôle de question" ou " La Guili i la curiosa pregunta". C'est pour ce dernier qu'Evina Müller a choisi le Petit Journal afin de pouvoir la suivre lors de sa prochaine signature qui ne saurait tarder.

Photo

Le livre illustré n'a plus de secret pour les écoliers

Evina Müller, auteur-illustratrice de livres pour enfants et "maman" de "Guili", a délivré ses secrets de fabrication à des écoliers médusés.
Ce jour-là, les enseignants de l'école primaire recevaient l'auteure-illustratrice de livres pour enfants Evina Müller qui, par le biais d’une animation ludique et pédagogique, a initié les élèves aux techniques d'élaboration d'un livre illustré. Devant un public captivé, elle a dévoilé ses "secrets de fabrication" insistant sur le travail minutieux que demande la réalisation des originaux, ces dessins "uniques au monde". Elle a aussi souligné l'importance du contraste ombre-lumière-dégradé pour obtenir ce "mélange magique de couleurs". Ont suivi, ensuite, les travaux pratiques pour le plus grand plaisir des enfants s'exerçant à cet art sous l’œil amusé et ravi de notre jeune auteur.

Qui est Evina?

Evina Müller a d'abord écrit des romans pour adultes (en 2008 paraîtra "Plus loin que la mémoire des hommes") avant de se consacrer aux livres pour enfants. La raison ? Maman d’un jeune garçon elle tente ainsi de répondre aux questions incessantes de ces adultes en devenir.
Avec son troisième album "Guili et la drôle de question" – ouvrage bilingue dont la version catalane est assurée par Père Verdaguer – elle maîtrise parfaitement son art. Cette assoiffée de création prépare son prochain roman (un fantastique cette fois) en parallèle avec son prochain "Guili". L'après-midi s'est achevée à la bibliothèque par une séance de dédicaces.

Guili court après le soleil

"La Guili vol empaitar el sol"… pour de vrai ! Ils ont adopté son prénom. Ils l'appellent Guili ou la Guili. Ils la dessinent, ils s'en amusent et, plus encore, d’un coup de baguette magique ils l'ont sortie du livre d'Evina Müller et l'ont fait vivre ! "Ils" ce sont les enfants des écoles maternelles et primaires de Maureillas-Las-Illas qui ont travaillé plusieurs mois pour que ce conte bilingue devienne réalité, le temps d'un spectacle. Autour de Guili, le soleil parle, la lune raconte, les enfants sont des fleurs, des arbres et des papillons. Autour de Guili, la terre est un jardin… A voir pour les grands et petits.
Vendredi 27 juin à 18h au Prat de la Farga.

Photo

Evina court après le soleil

Elle a été lycéenne rebelle puis étudiante en philo. Elle écrit aujourd'hui, entre deux coups de pinceaux, des chansons et des textes pour grands et petits. Evina Müller n’est jamais là où vous l’attendez. Elle aurait pu débouler sur le devant de la scène avec un roman prenant comme excuse le quotidien sentimental de jeunes d'aujourd'hui. Le manuscrit est fini et ceux qui l’ont lu, en parle avec enthousiasme. Il n’est pourtant jamais sorti. Evina n'a pas dû entreprendre de trop longues démarches pour qu'un éditeur puisse jeter un œil à cette aventure pour lecteurs monomaniaques d'histoires d'amour. C'est donc par la porte de l'auto-édition qu'Evina s'invite chez les libraires en comblant un vide : les livres pour enfants en français-catalan, afin que les parents non bilingues ne soient pas trop paumés.

Le livre d'Evina commence par une histoire. La sienne, forcément, et celle de Guili. Une petite fille sage qui comme tous les enfants de son âge préfère jouer que dormir. Cette comptine avisée se décline avec des mots simples et un message limpide pour pousser dans les bras de Morphée les récalcitrants à l'heure du coucher. La jeune maman s’est mue en écrivain pour enfants tout en alliant une autre de ses passions : le dessin. Les illustrations de Guili sont sommaires, naïves, mais un détail fait brusquement déraper le tout dans la poésie. Onze saynètes, utilisant l'aquarelle et les crayons de couleurs, illustrent ce récit. Avec un trait appuyé, Evina éclaire son propos où une certaine forme de candeur frise parfois la futilité mais où, le plus souvent, l'enchantement exhale une originalité esthétique.

Cahiers de vacances

Evina Müller aime raconter des histoires. Ce doit même être l'une de ses passions. Impossible de discerner le vrai du faux dans son flot de paroles ininterrompu – si ce n’est par quelques éclats de rire – sur son côté artiste qu'elle aime pudiquement dévoiler. En arrachant les infos, on découvre que Guili aura une suite et qu’une expo de peinture est en préparation. La discrétion sied à Evina Müller même si le jeu d’un entretien la pousse dans ses retranchements les plus ultimes. Elle mène une double vie. Dans sa maison des Albères, à deux pas de la frontière, des dessins, des textes et toiles jonche une partie de ses ateliers temporaires qu'elle rêve secrètement de faire tourner à plein temps. Pour l'instant, elle préfère évoquer cette série de contes pour enfants. Originaire de Catalogne du Sud, avec des ancêtres allemands, Evina parle « un poc » de catalan mais tenait à ce que sa langue natale soit couchée sur le support glacé du papier. La traduction est de taille. C'est Pere Verdaguer qui s’y est employé rajoutant un peu plus d’inspiration à l’ouvrage. Double jeu littéraire et au naturel, derrière le teint de porcelaine et la séduction tranquille, Evina Müller masque à peine l’ambition forcenée qui l'anime même si elle considère sa Guili comme un « travail de vacances ». Vivement la suite…

Haut de page